Oublions l'objectif "cul de bouteille" mais, s'il est possible de réaliser une photo avec n'importe quel objectif, certains, de l'ultra grand angle jusqu'au téléobjectif en passant par l'objectif à décentrement, vous apporteront des modifications de la perspective ou du champ qui seront autant de possibilités créatrices entre vos mains.

 

Champ ou perspective.

S'il est parfaitement établi qu'un objectif grand angle, à diaphragme égal, procure une plus grande profondeur de champ qu'une longue focale, une question qui enflamme les forums est celle d'établir si l'un ou l'autre possèderait un impact sur la "perspective", ou l'étalement des plans, de la scène. Tâchons d'y voir clair.

 Effet de la focale sur le champ.

Première étape de l'expérience, sans changer de position, en restant cadré sur le nez de la sculpture, j'ai successivement pris un cliché à 24mm puis à 70mm.

La première conclusion ne surprendra personne, à savoir qu'un grand angle permet de cadrer un champ plus large qu'un objectif d'une focale plus importante.

La deuxième confirme, qu'à diaphragme égal, un grand angle procure une zone de netteté plus étendue ainsi qu'en atteste l'apparition d'un certain flou, au niveau des deux fauteuils de square, à la focale de 70mm.

La troisième, même si elle est subtile, montre que seul le champ se modifie. Il se réduit avec l'augmentation de la focale et, de ce fait, apporte un agrandissement global, et tout à fait homothétique, des divers plans donc sans aucune modification de la perspective.

 Effet de la focale sur la perspective.

Second temps de l'expérience et, cette fois, au lieu de rester immobile et de me contenter de faire varier la focale, je me suis déplacé pour tenter, autant que possible, de conserver constante la "taille" du premier plan, en dépit des deux focales extrêmes.

Inutile de préciser qu'à 24mm, j'étais autrement plus proche de ce splendide, et fort patient, sujet qu'à la focale de 70mm ce qui explique, en passant, qu'il n'est pas trop conseillé d'effectuer un "portrait" avec une courte focale.

Que constatons-nous cette fois ? Le premier plan n'a pas changé de taille, enfin je m'y suis employé, mais tous les autres ont vu leurs proportions changer et semblent être rejetés "au loin" sans l'homothétie que nous obtenions dans l'essai précedent. Cette fois, l'étalement des plans est modifié et l'impression de perspective est accentuée.

 Conclusion.

Courte focale ? Longue focale ? Tout dépend du cliché que vous souhaitez faire. Mettre en évidence, mettre vraiment en valeur, un premier plan en favorisant sa "taille" au détriment du reste, aucun doute, un grand angle, et de tout près. A contrario, pour détacher, cette fois, votre sujet d'un arrière plan, non pas en favorisant sa taille, mais en créant un "flou" de celui-ci, une longue focale et de [plus] loin. Mais, comme toujours en photographie : rien n'est interdit, tout peut être tenté.

047604
Aujourd'hui
Cette semaine
Mois en cours
Depuis mai 2021
42
371
3455
47604

Réseaux sociaux

Liens amis

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.