Si "la nuit, tous les chats sont gris", c'est également selon un gris à 18% de réflexion que nos chers appareils photos perçoivent la scène que nous leur demandons de reproduire. Certes, les mesures matricielles permettent, jusqu'à un certain point, de sauver la mise mais autant savoir comment agir afin que notre brave matou retrouve sa véritable couleur.

 

La règle du f/16 ou "Sunny 16".

Pendant bien longtemps, nos appareils étaient dépourvus de tout moyen de mesure de la lumière et, sauf à acquérir une cellule à main ou un modèle se glissant dans la griffe porte-flash du boîtier, les photographes de l'époque parvenaient néanmoins à réaliser de magnifiques clichés. Expérience ? Coup de chance ? Pifomètre ? Doigt mouillé ?

Rien de tout cela, mais une règle empirique, connue de tout photographe ayant pratiqué la photographie argentique en noir et blanc mais qui, même encore aujourd'hui et en numérique, pourra vous rendre de très grands services. A ce titre, ne jetons pas trop vite aux orties la célèbre et indémodable "Règle des f/16".

De plus, et ce n'est pas son moindre avantage, elle permet de s'affranchir du biais provoqué par des sujets très clairs ou très sombres car, contrairement aux posemètres ou même à une mesure TTL, elle se base sur la "lumière incidente" et non sur la "lumière réfléchie" par le sujet.

En se basant sur cette règle, une scène ensoleillée doit être exposée à une vitesse équivalente à la sensibilité ISO pour une ouverture de f/16. Soit, pour une sensibilité de 100 ISO et une ouverture de f/16, une vitesse de 1/100 seconde ( en fait, 1/125 qui est bien souvent la vitesse disponible la plus proche du centième de seconde ). La règle se déclinera ensuite selon les principes généraux de l’exposition puisque, toujours à 100 ISO, le temps de pose sera de 1/250 de seconde à f/11,  tandis qu'à 200 ISO, cette fois, il faudra choisir 1/250 de seconde à f/16 ou 1/500 de seconde à  f/11 etc...

Pour confirmer cette règle, voici une copie de ce que KODAK™ préconisait pour exposer correctement du GOLD® 100, donc d'une sensibilité de 100 ISO, et que vous trouviez dans le carton d'emballage du rouleau de pellicule.

Pour ceux que cela intéresse et qui, ayant gardé une âme d'enfant, aiment encore les découpages, voici un lien vers une abaque à réaliser en carton et à glisser dans son sac photo.

043246
Aujourd'hui
Cette semaine
Mois en cours
Depuis mai 2021
136
136
2587
43246

Réseaux sociaux

Liens amis

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.